Une nouvelle option thérapeutique pour le syndrome de Dravet

Les conclusions sur la sécurité de la fenfluramine sur le plan cardiovasculaire sont limitées par la brièveté de la période de traitement et d’observation de 14 semaines.
Les conclusions sur la sécurité de la fenfluramine sur le plan cardiovasculaire sont limitées par la brièveté de la période de traitement et d’observation de 14 semaines.
La ressource à laquelle vous tentez d'accéder est uniquement disponible pour les utilisateurs inscrits. Pour continuer, merci de vous connecter ou de créer un compte Univadis® GRATUIT.