Les inhibiteurs de la pompe à protons augmentent-ils le risque de gastroentérite ?

Les résultats d’une étude menée chez près de 900 000 personnes ont été présentés.
Les résultats d’une étude menée chez près de 900 000 personnes ont été présentés.
La ressource à laquelle vous tentez d'accéder est uniquement disponible pour les utilisateurs inscrits. Pour continuer, merci de vous connecter ou de créer un compte Univadis® GRATUIT.